Hacked By ReflinP Hacked By ReflinP

Lulu sur ler chemin de Compostelle

image

Mémoire d'un âne: « Lulu » sur le chemin de Compostelle

Samedi matin, JacquesBurel, Michel Dubois et Michel Lecomte ont débuté leur pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle

Lulu, le petit âne qui les accompagne, nous raconte chaque semaine la mémoire de ce périple.
Ultreïa! C'est le cri qu'ont poussé mes trois pèlerins il y a seulement quelques heures. Ce qui signifie, en espagnol, cc En avant! ", et pour moi «Hue,cocotte! ",. Ca va me changer du voyage, Rennes - Le Puy, 800km et 9heures de route avec bien des dos d'âne...
Pour monter vers la basilique du Puy, ce matin,j'avais les jambes un peu lourdes. Mes pèlerins ont demandé assistance et protection à la Vierge noire,puis après avoir tamponné le fameux cc crédencial ;; - le passeport du pèlerin - nous sommes partis avec six pieds et quatre sabots pourune marche de 1800 km.
Nous marchons plein sud-ouest en suivant les marques du GR 65. Le temps, ce matin, est splendide. Une dernière fois, nous nous sommes retournés sur les flèches de la basilique. Là-bas, en Galice, une autre basilique nous attend dans quelque soixante jours. Je suis rassuré car nous foulons un chemin où des millions d'hommes et de femmes nous ont précédés durant plus de dix siècles.
C'était, à "époque, une épopée.
Aujourd'hui, une simple équipée, paraît-il. Je dois avouer que nous avons fière allure. Mon paquetage est bien équilibré, quoique un peu lourd: 60 kg de barda dont nous n'avons sûrement pas besoin.
Je suis en pleine forme et assez fier d'avoir été choisi dans la grande famille des ânes.
Aujourd'hui, c'est une petite étape, un galop d'essai;15km. Tiens! J'entends le coucou, c'est bon signe.

Lire la suite

© GC Communication